OLIVIA TREGAUT SCULPTURE ANIMALIÈRE GRÈS ET BRONZE
OLIVIA TREGAUT  SCULPTURE ANIMALIÈRE GRÈS ET BRONZE

Curriculum vitae

Biographie - Biography

Olivia entre mythe et paradoxe.

 

Olivia TRÉGAUT suit les cours d’architecte d’intérieur de l’école BOULLE où elle trouve les enseignements trop techniques. De fait son talent va chercher à s’exprimer au travers de la peinture. Peintre en décor elle rencontre alors un céramiste qui l’initie à cet art.

 

De sa banlieue Parisienne, le monde qu’elle perçoit n’est fait que de béton et d’humain. Elle cherche sa place sans trop savoir comment ni où ce chemin va la conduire. Elle tente sa première création. De la terre, de l’eau. Un peu d’air et de lumière viennent lui apporter ses réponses. Sous ses mains qui déploient les formes de ces êtres en sommeil, naissent deux ours blancs qui  s’affrontent. Quand la fusion des matières, l’union des molécules arrive, la sculpture explose littéralement dans le four. C’est alors le déclic. Olivia doit créer ce qui se délite dans ce monde.

Elle donne alors un sens profond à ses réalisations et sans qu’elle l’eut imaginé, enchaine les ventes. Dès lors, elle dit avec ses mains ce qui ne peut alors être dit avec des mots. Sans le savoir elle est déjà, au delà du partage, l’initiatrice d’un processus de sauvegarde du patrimoine mondial. La Vie.

Elle se dit que le coté sauvage de la vie doit être préservé, sauvé. Elle privilégie les espèces en voie de disparition, voyage et se renseigne auprès de photographes animaliers. 

Elle sculpte la terre sans relâche, exprimant sa colère avec des écailles, son humanité en donnant des enfants à ses couples imaginaires. En fait elle peint l’humanité dans tous ses paradoxes et dans toute sa folie. 

Elle aurait pu choisir tout autre matériau nous dit-elle, mais c’est la terre qu’elle sculpte, qu’elle modèle. Comme si, de ses mains, elle nourrissait et donnait un sens à notre vie propre, nous invitant à redécouvrir le sens premier de notre vie et de notre existence : Respecter le vivant qui est en nous et en toute choses.

Question existentielle à la clé, elle comprend la relation qui unit et relie les choses. Plus elle approche les animaux, plus elle comprend l’humain. Plus elle observe le biotope, plus elle comprend le sens de la vie. 

Son travail se situe à ce point, frontière entre le côté sauvage de l’Homme et l’osmose qui donne sens et équilibre. Elle ne perçoit pas de hiérarchie dans ce monde, mais une étrange relation qui uni deux univers en contradiction et peut être même en compétition. L’homme et la nature.

 

Sont travail est le symbolisme même de la compassion qui s’exprime au travers de ses êtres imaginaires mais tant réels.

 

Thierry GIBERNON pour Olivia TRÉGAUT

24/10/2013

Olivia, between myth and paradox...

 

 

Olivia Tregaut follows interior designers classes at Ecole Boule in Paris but finds education is too technical there.

As a matter of fact her talent is going to find its way through painting.

While working as a decoration painter, she meets a ceramist and get inititaed to the art.

 

From her Parisian suburbs, she perceives world as nothing but concrete and human.She is looking for some sapce but odes not know where to go.

She challenges her first creation : clay and water.

A bit of air and light to answer her questions . Under her hands which deploy the shapes of dormant species, she brings to life two fighting white bears.

When materials and molecule are merging , sculpture totally blow up in the oven.

This is then the signal when Olivia must create what is desintegrating in our world.

 

She then gives a deeply meaning to her creations and without even thinking about it, she sells a lot.

She express through her hands what cannot be told.

Beyond sharing she initiates the process of world heritage conservation. Life.

She thiks the wild side of life must be protected and saved. She favors endangered species, and travels a lot to share information with wildlife photographer.

She relentlessly sculpt scales for anger, and couples with children for humanity.

She paints humanity in every paradox and chaos.

 

She says she  could have choosen any other materials but this is clay she works on.

As if from her own hands she would cherish our own life, inviting us to rediscover the pure meaning of our existence : to respect the living inside each of us and in any kind.

 

On top of existential question, she understands the relation that binds things. The more she appraoches animals, the better she understands humans.

By observing biotope she gets the meaning of life.

 

Her works stands at the frontier between the wild side of human, and harmony of equilibrium.

She does not percieve any hierarchy in this world, but more a special relation between two contradictory and even competing universes. Man and Nature.

 

Her work symbolises compassion through these imaginary but so real beings.

Recommandez cette page sur :

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© olivia-tregaut-sculpture.com

Appel

Email

Plan d'accès